Secteurs d’activité

Présentation des différents secteurs d’activités du DAR de Saint-Antoine

Le Département d’Anesthésie Réanimation est composé de plusieurs « secteurs » qui ont chacun leur activité de chirurgie spécifique. Plus de 22000 anesthésies sont réalisées chaque année. Environ 600 patients séjournent chaque année en Réanimation Chirurgicale. Vous trouverez les horaires d’ouverture des consultations et les coordonnées des différents secteurs du DAR en cliquant sur ce lien.

Organisation générale

Tous les patients bénéficiant d’une anesthésie locorégionale ou générale pour une intervention chirurgicale sont vus en consultation d’anesthésie. L’anesthésiste vérifie l’état de santé du patient, lui explique les différentes techniques anesthésiques et analgésiques possibles, prescrit parfois des examens complémentaires et/ou des prises de sang décide d’une éventuelle prémédication avant l’intervention. Cette consultation a lieu quelques jours ou semaines avant l’opération en cas de chirurgie « réglée », c’est à dire programmée et non urgente. Les patients sont également revus la veille ou quelques instants avant le geste chirurgical par un anesthésiste pour vérifier l’absence de survenue d’un éventuel problème entre la consultation et l’intervention. Toute ces informations sont consignées dans un dossier d’anesthésie nominatif . Dans le cas d’une chirurgie non programmée et en fonction de l’état du patient et du degré d’urgence, ce délai est parfois réduit à quelques heures voire quelques minutes. Les dossiers sont régulièrement « staffés », c’est-à-dire discutés entre anesthésistes réanimateurs en cas de problèmes spécifiques dans les différents secteurs d’activité. Il est à signaler que le médecin anesthésiste que vous avez vu en consultation n’est pas forcément celui qui vous anesthésiera. Le suivi de l’analgésie post-opératoire, c’est à dire la gestion de la douleur, est assuré par l’équipe d’anesthésie.

Secteur de chirurgie orthopédique

C’est la chirurgie des « os et des articulations». Le bloc opératoire d’orthopédie est située au 3ème étage du bâtiment Jacques Caroli (cf plan). Environ 4600 interventions sont réalisées chaque année au bloc d’orthopédie de Saint Antoine. Il possède 3 salles d’interventions (deux flux laminaires) Les types de chirurgies les plus souvent réalisées sont les arthroplasties et la chirurgie de la hanche, de genou, de l’épaule et de la main. La moitié de ces interventions est programmée, l’autre moitié représente la chirurgie urgente ou semi urgente. L’anesthésie locorégionale y est plus fréquemment pratiquées (environ 60% des actes) que l’anesthésie générale. Parfois les deux sont associées. Le type d’anesthésie dépend notamment du type de l’intervention, de l’état de santé du patient, de l’intervention, et de nombreux autres facteurs… En 2008, 25% des actes de chirurgie orthopédique ont été effectué en mode ambulatoire (c’est-à-dire que le patient arrive le matin et rentre le soir à son domicile). Une équipe médicale complète est présente 24h/24 tous les jours sur ce secteur. Des protocoles de prises en charge (douleur, infection, nausées, anesthésie locorégionales) sont régulièrement réactualisés (cf. protocoles). Une unité de surveillance continue post-opératoire est réservée au patient nécessitant une surveillance plus intensive (2ème étage Jacques Caroli). Les horaires de visite y sont différents de ceux de l’hospitalisation classique (de 13h à 15h et de 18 à 20 h). Un anesthésiste réanimateur spécifique y est de garde 24h sur 24, 7 jours sur 7. Le secteur d’orthopédie fait l’objet de procédures de prévention des infections nosocomiales. Dans ce secteur sont également pris en charge les patients bénéficiant de sismothérapie ou de choc électrique externe.

Secteur de chirurgie ambulatoire

Ces dernières années, ce type d’hospitalisation s’est beaucoup développé. Il s’agit d’une structure d’hospitalisation où le patient rentre le matin et ressort le soir. Cela ne concerne que la chirurgie réglée ou des urgences différées. Le confort pour le malade, le moindre coût pour la société, les nouvelles exigences des patients font de ce secteur un enjeu majeur pour l’hôpital. Déjà plus de 1000 interventions ont été pratiquées en 2008 en mode ambulatoire (640 programmés et 315 urgences différées), au sein d’une structure hospitalière traditionnelle où seulement trois places étaient dédiées à ce type d’hospitalisation. L’ouverture d’un bloc spécifique de chirurgie ambulatoire au 2ème étage du bâtiment Jacques Caroli, a permis un développement important de ce secteur, en chirurgie orthopédique mais aussi gynécologique. Vous trouverez des renseignements concernant la chirurgie ambulatoire en cliquant ici.

La place de l’anesthésie locorégionale y est très importante. A l’hôpital Saint Antoine, ces anesthésies locorégionales sont de plus en plus pratiquées avec repérage échographique des nerfs (cf lien). Le nombre d’interventions pouvant être pratiquées en chirurgie ambulatoire est de plus en plus important, ceci étant lié à l’amélioration des techniques chirurgicales et anesthésiques. La continuité des soins y est assurée par la coopération avec le secteur de chirurgie orthopédique et gynécologique. Le secteur de chirurgie ambulatoire fait l’objet de procédures de prévention des infections nosocomiales.

Secteur de Chirurgie Viscérale (y compris transplantation hépatique)

Situé au 4ème étage du bâtiment Jacques Caroli, son bloc est composé de 5 salles d’opération. C’est la chirurgie du « ventre ». Toute la chirurgie de l’abdomen y est réalisée (environ 5000 interventions par an).Cependant, ce secteur est spécialisé dans la prise en charge de la chirurgie colorectale (maladies inflammatoires et tumorales) et hépatobiliaire lourdes (incluant la transplantation hépatique…). Des techniques analgésiques (péridurale, bloc ilio-inguinale, cathéter péri cicatriciel (cf. lien) …), permettent aux patients de ne pas ressentir de douleur pendant la période post-opératoire, notamment les 48 premières heures qui sont les plus douloureuses pour les malades. Un anesthésiste réanimateur spécifique est de garde 24h sur 24, 7 jours sur 7 dans ce secteur. Le secteur de Chirurgie Viscérale fait l’objet de procédures de prévention des infections nosocomiales.

Secteur Réanimation chirurgicale

La réanimation chirurgicale de l’hôpital Saint Antoine est située au 5ème étage du bâtiment Jacques Caroli. Elle est divisée en deux secteurs de 9 lits (13 lits de réanimation et 5 lits de surveillance continue). Les maladies prises en charge sont extrêmement diverses. Ce sont essentiellement les suites de la chirurgie viscérale lourde (oesophagectomie, hépatectomie, transplantation hépatique…). La réanimation chirurgicale de Saint Antoine est aussi un centre de référence pour la prise en charge des péritonites, fistules digestives, pancréatites aiguës graves. Plus de 600 patients par an sont hospitalisés chaque année. Un médecin anesthésiste réanimateur spécifique y est de garde 24h sur 24, 7 jours sur 7. Le secteur de Réanimation Chirurgicale fait l’objet de procédures de prévention des infections nosocomiales.

Secteur des Endoscopies digestives

Une endoscopie (ou fibroscopie) digestive est un examen qui permet de «voir à l’intérieur» du tube digestif. On distingue les fibroscopies «haute » où l’on introduit un appareil par la bouche jusque dans le début de l’intestin. Cet examen quand il est pratiqué seul se fait souvent sans anesthésie. Les endoscopies « basses » (coloscopies) consistent en l’introduction de l’endoscope par l’anus et se font toujours sous anesthésie générale. D’autres actes réalisés sous endoscopie (Cholangio-Pancréatographie Rétrograde par voie Endoscopique, entéroscopie, écho-endoscopie, dilatation oesophagienne …) sont effectués dans ce secteur. En 2008, 2600 patients ont été anesthésiés pour une endoscopie digestive et 3660 actes ont été réalisés sous anesthésie générale. Par jour, cela représente 10 à 12 consultation d’anesthésie et le même nombre d’actes. Les consultations ont lieu au même endroit (cf. lien). Dans le même secteur ont également lieux les actes de radio vasculaires nécessitant une sédation ou une anesthésie générale.

Secteur des consultations d’anesthésie

La consultation d’anesthésie est obligatoire avant toute intervention chirurgicale qu’elle se déroule sous anesthésie générale ou loco-régionale. Elle doit avoir lieu au minimum 48h avant la date de l’intervention quand il s’agit de chirurgie réglée. En cas de chirurgie itérative (c’est à dire que plusieurs interventions se succèdent chez le même patient) ou en cas d’urgence, elle peut être effectuée la veille voire quelques heures ou minutes avant le geste chirurgical. Les consultations d’anesthésie pour la chirurgie réglée ont lieu tous les jours (cf Consultations d’anesthésie).